Petites Conversations 5 moyens pour vivre la pandémie lorsqu’on souffre de problèmes liés à l’alimentation

Dans le cadre de La Petite Conversation diffusée en direct sur le site le DUX mieux manger, mieux vivre le 26 mai dernier, l’animatrice et ambassadrice du mouvement DUX, Lyne Gosselin, recevait la sympathique auteure, conférencière et collaboratrice reconnue dans le milieu de l’alimentation, Cynthia Marcotte. Si cette nutritionniste très active sur les réseaux sociaux a développé un contact unique avec les gens, elle est désireuse d’aider sa communauté à s’alimenter de manière balancer, de leur faire comprendre les signaux du corps et s’est aussi intéressée aux gens souffrant de du syndrome l’intestin irritable. Profitant de ses recherches et de sa grande expérience clinique, elle a profité de son passage à La Petite Conversation pour aborder l’alimentation en pensant à ceux pour qui cet aspect n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît pendant la pandémie. | Par Cynthia Marcotte, Dt.P., M.Sc.


Nous vivons présentement dans une période tout particulièrement stressante. L’inconnu, c’est inconfortable. Ça peut nous pousser à nous remettre en question et à faire le point sur nos habitudes de vie. Au contraire, ça peut aussi nous entraîner à perdre la motivation et à nous sentir plus fragiles.

Si vous ressentez présentement une pression en lien avec votre alimentation durant la pandémie, j’aimerais vous proposer quelques solutions qui pourraient vous aider à retrouver le chemin qui vous fera vraiment du bien à tous les niveaux.

1. Trouver de l’aide fiable

Demander de l’aide et s’assurer de se fier aux bonnes personnes est LA chose à faire lorsqu’on vit avec certains troubles de santé liés à l’alimentation. Comme vous n’iriez pas voir un plombier si vous aviez besoin de vous faire couper les cheveux, il est important que vous vous adressiez à des professionnels de la santé fiables qui pourront vous conseiller adéquatement et surtout, sécuritairement.

Lorsqu’on parle de nutrition, les nutritionnistes/diététistes sont LES professionnels de la santé spécialisés dans le domaine les mieux placés pour vous venir en aide. Vous aurez donc à votre portée des ressources qui pourront vous guider et vous inspirer au quotidien (et vous pouvez même prendre un rendez-vous en privé avec ceux-ci ou suivre des formations telles que celle que j’offre sur mon site web nommé « La Faim: Comment mieux comprendre son corps » pour compléter vos connaissances).

On peut aussi utiliser de bons produits transformés dans la préparation de repas comme des sauces, des assaisonnements, des légumes et fruits congelés et bien plus.  Et pourquoi ne pas utiliser les services de livraison des épiceries pendant la pandémie ou encore découvrir les distributeurs de produits locaux tels Maturin et Le Marché DUX?

On peut aussi opter des services de traiteurs, des restaurants ou des paniers comme le proposent Cook-It ou La Boîte du chef pour nous aider à cuisiner durant la semaine.

Le but est de trouver un équilibre propre à chacun.

2. Ne pas trop s’en demander !

Se fixer des objectifs et tenter de se dépasser, c’est bien beau. En revanche, s’imposer un mode de vie inaccessible qui nous demande une tonne de planification et qui nous entraîne à ressentir de la culpabilité lorsqu’on n’arrive pas à s’y conformer, l’est moins.

J’adore l’idée de tenter de profiter du fait qu’on soit plus souvent à la maison pour reprendre confiance en nos capacités culinaires et pour développer une belle curiosité et créativité vis-à-vis des aliments. Cuisiner son propre pain au levain tous les jours, manger des recettes faites maison originales à chacun de nos repas ou faire sa propre boisson végétale ou son fromage, ça peut être à la fois amusant et stimulant, mais à long terme, c’est peut-être s’en demander trop. Il faut tout simplement ajuster ces objectifs à notre réalité et tenter de rester bienveillant envers nous-mêmes.

Vous êtes trop fatigué pour vous faire à manger? Pourquoi ne pas utiliser un mets congelé comme base pour vos repas ou conserver certains éléments de base dans votre frigo tels que des pains ou des sauces (ex: pâtes, sautés, bols repas).

3. Suivre les bonnes personnes

Les réseaux sociaux sont très fréquentés en temps de confinement et ils peuvent nous être bien utiles quand on se sent isolé. Je pense ici, entre autres, à la possibilité de connecter avec des gens ayant des intérêts semblables aux nôtres, de se découvrir de nouveaux champs d’intérêt ou de trouver des sources d’inspiration variées. Toutefois, les avantages qu’ils peuvent nous procurer sont parfois contrebalancés par certains aspects plus négatifs.

On est malheureusement plusieurs à avoir tendance à se comparer aux autres. L’image souvent irréaliste projetée par les médias sociaux peut nous entraîner à nous sentir insuffisants ou à avoir l’impression que nos comportements sont inadéquats, alors qu’ils sont parfaitement normaux.

Faites un petit ménage dans vos abonnements et désabonnez-vous des pages qui vous entraînent à ressentir des émotions plus négatives (ex.: jalousie, envie, tristesse, colère, frustration, etc.) Si le fait de voir des corps sculptés vous fait du mal, supprimez les comptes des personnes qui ne partagent que ça. Si vous voyez que des termes tels que “régimes”, “détox”, “cures” ou “ventre plat” vous poussent à avoir l’impression que vous devez faire ce genre de choses pour être heureux, supprimez les gens ayant ce genre d’approche.

En suivant des comptes positifs mettant en vedettes des personnes respectueuses et inspirantes, vous verrez que votre état d’esprit pourra être grandement amélioré !

4. Pensez fraîcheur

Peu importe votre situation médicale, il y a un conseil qui reste le même pour la grande majorité des gens. Il s’agit tout simplement de garnir vos assiettes d’aliments frais, colorés et pleins de textures variées.

Comme il est plus difficile d’aller faire l’épicerie aussi souvent en période de confinement, je vous suggère fortement de garder quelques aliments polyvalents. Je pense notamment aux légumineuses, aux grains entiers (pains de grains entiers, riz brun, quinoa…), aux fines herbes en pots et aux fruits et légumes surgelés.

5. Lâche prise sur son poids

Plusieurs personnes ressentent présentement une pression supplémentaire à perdre ou du moins à ne pas prendre de poids durant la période de confinement. L’été approche et plusieurs d’entre nous ne sommes pas aussi actifs qu’à l’habitude. On mange aussi plus souvent et le grignotage lié aux montagnes russes d’émotions bat son plein.

C’est loin d’être la fin du monde si l’on prend un peu de poids ces jours-ci. Oui, il est important de manger de manière balancée, la majeure partie du temps. Cependant, cela ne doit pas devenir une obsession et il est aussi primordial que vous puissiez vivre votre vie pleinement, sans devoir vous priver ou vous sentir coupable de manger certains aliments à l’occasion.

J’aimerais donc tout simplement vous suggérer de mettre votre bien-être global en priorité en tentant de respecter vos limites, tout en étant conscient des difficultés qui vont se trouver sur votre parcours.

Les trucs dux de Cynthia Marcotte en bref :

  • Organiser ses repas
  • Avoir une approche équilibrée (et ne pas trop s’en demander !)
  • Développer sa créativité et sa confiance en cuisine
  • Suivre les bonnes personnes sur les réseaux sociaux
  • Penser fraîcheur (fruits et légumes, mais aussi les fines herbes)
  • Lâcher prise et déléguer (même aux enfants, si vous en avez !)

Poursuivre avec

La Petite Conversation est diffusée en direct tous les mardis et jeudis à 11h sur la page Facebook de DUX mieux manger, mieux vivre. C’est un rendez-vous que vous que vous ne voudrez pas manquer, car vous pourrez poser vos questions en direct à nos experts invités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Marché DUX

Découvrez nos boîtes DUX contenant des produits sains qui faciliteront votre quotidien, pour vous aider à manger mieux. Des produits d’ici, choisis par nos experts pour leur valeur nutritive, leur goût et leur écoresponsabilité.

inner-banner
ACHETEZ
EN LIGNE !

Abonnement mensuelBoite Club DUX

25,00$

inner-banner
ACHETEZ
EN LIGNE !

Boîte DUXBoîte Anti-Gaspillage

19,99 $

inner-banner
ACHETEZ
EN LIGNE !

Boîte DUXBoîte Cocooning

49,99 $